Actualités syndicales

REFORME DES RETRAITES – MOUVEMENT DU 05/12/2019

A l’opposé de la communication gouvernementale, qui promet notamment, avec la retraite par points, plus d’égalité et une plus grande lisibilité du calcul de la pension, le rapport Delevoye, publié pendant l’été 2019, trace les vrais contours de la réforme des retraites annoncée par Emmanuel Macron.

Ce système rompt avec les principes de solidarité, aggrave les inégalités (notamment entre les femmes et les hommes), et laisse le montant des pensions incertain puisque la valeur du point dépendra de la conjoncture économique. Le gouvernement refuse de consacrer davantage de richesses au financement des retraites, alors même que les ressources existent comment le montrent les choix budgétaires qu’il fait (flat tax, ISF etc).
De très nombreux salariés seront perdants, les enseignants étant particulièrement visés, avec une baisse du montant qui va de 274 à 952 euros par mois.

A ces analyses s’ajoutent les déclarations récentes du président et du ministre de l’Éducation nationale : provocations d’Emmanuel Macron à l’égard des enseignants dans son discours de Rodez, propos de Jean-Michel Blanquer, qui lie une hypothétique revalorisation à une réflexion sur notre temps de travail et les vacances…l’agitation de l’exécutif met encore davantage en lumière la réalité du projet gouvernemental : imposer une réforme de retraites dans laquelle les personnels de l’Éducation, comme une majorité des salariés seraient perdants, tout en remodelant profondément nos métiers et nos carrières. Inacceptable !

Grève du 5 décembre : appel intersyndical

Dans l’immédiat, les organisations syndicales et de jeunesse appellent à une première journée de grève interprofessionnelle le jeudi 5 décembre 2019.

Vous trouverez ci-après tous les outils militants(également situés au sein de l’onglet retraites).

N’hésitez pas les télécharger, à les distribuer ou à les utiliser dans le cadre d’heures mensuelles d’informations syndicales.

Vous trouverez :

Vous trouverez également :

Le diaporama FSU spécial retraites pour animer vos HMIS.

L’adresse pour aller sur le simulateur du snes : https://www.etmaretraite.fr/

Les OS s’engagent à construire un plan d’action contre le projet de réforme de retraites par points et pour gagner un renforcement, une amélioration du système actuel de retraites solidaire et intergénérationnel.

Dans ce contexte, le SNUEP-FSU Versailles poursuit et amplifie sa campagne d’informations sur la réforme des retraites, et prépare la mobilisation du 5 décembre, dans le but d’enclencher une dynamique et envisager des suites.

Vous trouverez le lien vers les différents documents pour comprendre la réforme. N’hésitez pas les utiliser et à les diffuser pour permettre une meilleure compréhension de la réforme.

https://versailles.snuep.fr/ressources-diverses-pour-comprendre-la-reforme/

N’hésitez pas à nous tenir informés des dates retenues dans vos établissements et de l’état de la mobilisation.

Grève du 5 décembre : comment se rendre à la mobilisation ou aux actions?
 
L’organisation va s’affiner au fur et à mesure mais d’ores et déjà des actions sont et seront menées
 
Pour l’heure, nous savons que
Pour les Yvelines deux bus FSU partiront le 05/12
– le premier de Rambouillet, arrêt à trappes puis Versailles.
– Le deuxième de mantes, arrêt à Poissy.
 
Je vous invite à réserver vos places(syndiqués ou non) dès maintenant à fsu78@fsu.fr
Si les bus sont remplis, d’autres seront alors réservés pour emmener tout le monde d’où la nécessité de réserver au plus tôt vos places.
Nous vous tiendrons au courant des heure et lieu de RDV.
Une action est en outre en train de se construire potentiellement le matin, nous vous tiendrons au courant également
 
Pour l’Essonne deux bus FSU partiront le 05/12
2 bus de 63 places partiront gare d’Evry à 12h00 , retour gare d’Evry 19h00 au plus tard.
Si les bus sont remplis rapidement, un ou 2 autres pourront être affrétés.
Je vous invite à réserver vos places(syndiqués ou non) dès maintenant au numéro  06 78 67 81 45 ou fsu91@fsu.fr
sondage en cours pour la participation à : :
https://framadate.org/PN4FULKwQGPYP8qi
 
Pour le le Val d’Oise, j’attends les retours de l’orga. Je vous tiens au courant au plus vite.
 
DELEVOYE vient  le jeudi 28 novembre à 20 heures au théâtre Nouvelle France du Chesnay-Roquencourt,
JP Delevoye participera à une réunion publique organisée par la députée Béatrice Piron. L’intersyndicale départementale CGT FO FSU et Solidaires appelle à un rassemblement unitaire pour accueillir le fossoyeur de nos retraites à partir de 19h30.
Plus d’infos à venir sur le site de la FSU 78. Si vous êtes prêts pour vous rendre sur place, pourriez-vous l’indiquer par retour de courriel à fsu78@fsu.fr
 
—————————————————————————–

Mobilisation du 24 septembre 2019 – Réforme des retraites

Le rapport Delevoye publié pendant l’été 2019 trace les contours de la réforme des retraites annoncée par Emmanuel Macron. Son objectif : diminuer le montant des pensions de toutes et tous, les enseignants étant particulièrement visés, avec une baisse du montant estimé de la retraite comprise entre 23 et 30 % pour une durée de cotisation complète.
Ainsi les estimations faites par la FSU laissent apparaître une perte qui va de 274 à 952 euros.

Le SNUEP-FSU et la FSU  appellent l’ensemble des personnels à s’inscrire dans les mobilisations. Un préavis de grève a été déposé par la FSU au niveau national.

Rendez-vous à 14h place de la République. Le cortège se dirigera vers Nation. Rendez-vous en milieu de cortège sous le ballon FSU Ile de France

Le SNUEP-FSU appelle a faire de cette journée d’action une étape pour permettre à la Profession de s’emparer de cette question afin de poursuivre et d’amplifier les mobilisations sur les retraites.
Pour organiser les discussions dans votre établissement (heures d’information syndicale, réunions etc) : 

Vous trouverez  :

1) le 24 pages de la FSU sur les retraites.

2) Le tract retraite de la FSU.

2) Le Communiqué intersyndical régional FSU, CGT, Solidaires, UNEF et UNL.

Mobilisation du 24 juin 2019 – Réforme de la voie professionnelle

Notre ministre Blanquer a beau se dépeindre en défenseur des personnels et en homme d’écoute, la petite musique ne parle pas. Depuis le début de l’année, des mobilisations, aussi bien dans la voie professionnelle que dans les autres secteurs de l’éducation, réunissent des milliers de collègues pour exprimer notre refus de la politique éducative menée par ce gouvernement.
 
La CGT Educ’action Versailles et le Snuep-fsu Versailles dénoncent depuis le début la casse de l’enseignement professionnel qui est organisée :
– Réduction des horaires d’enseignement aussi bien dans le professionnel que dans le général.
– Imposition des chefs d’oeuvre et de la co-intervention, sans temps de concertation.
– Mixage des publics et des formations.
– Des programmes écrits en quelques semaines, avec une vision utilitariste des enseignements
généraux.
 
La loi sur l’école de la confiance veut imposer une mise au pas des personnels afin de faire taire tout esprit critique face à la vision idéologique qui nous est imposée. Dans le même temps, rien n’est fait pour la revalorisation des salaires hormis l’imposition d’une deuxième heure supplémentaire permettant les suppressions de postes dans notre secteur.
Notre organisation appelle à faire la grève des corrections sur les différents sites de l’académie, ainsi que lors de l’épreuve de contrôle début juillet.

Le 24 juin, à 8h00 des rassemblements seront organisés devant les lycées.
– Dans le 91 : Jean Perrin à Longjumeau ;
– Dans le 92 : Claude Chappe à Nanterre ;
– Dans le 95 : Evariste Gallois à Beaumont ;
– Dans le 78 : Camille Claudel à Mantes la ville ;
 
La CGT Educ’action Versailles et le Snuep-fsu Versailles revendiquent le retrait de la réforme de
transformation de la voie professionnelle et de la loi Blanquer.
Tout-e-s ensemble pour une école émancipatrice !
 
Vous trouverez en plus du tract pour demain, le communiqué de presse intersyndical.
Vous trouverez 
Nous comptons sur votre présence militante.
L’image contient peut-être : 7 personnes, personnes souriantes, personnes debout, ciel, plein air et nature
 

La vidéo de la mobilisation du 18 mai 2019

Mobilisation du 18 mai 2019.

Partout en France, depuis de nombreux mois, les actions locales se multiplient, démontrant l’ancrage et la vigueur de la mobilisation de tous les personnels contre les réformes : loi sur l’école de la confiance, lycée Blanquer, enseignement professionnel et Fonction publique. Pour la FSU, il est temps de montrer que le gouvernement ne peut pas poursuivre sa politique de destruction de l’Éducation nationale.Non, les enseignantes et les enseignants, mais également les familles et de nombreux élus ne veulent pas de cette modification radicale de la structuration de l’école avec la mise en place des « établissements des savoirs fondamentaux ». Ils dénoncent le cadeau fait à l’école privée avec l’instauration de l’instruction obligatoire à 3 ans. Et ils n’acceptent pas la possibilité de voir confier des classes à des étudiantes et étudiants sans formation.De même la profession refuse que soit remise en cause sa liberté d’expression comme le laisse à penser l’article 1 de la loi sur « l’école de la confiance ».La course de fond « éducation » a commencé avec la loi relative à l’Orientation et à la réussite des étudiants de mars 2018 pour se poursuivre avec les réformes du lycée et du baccalauréat de juillet 2018. En septembre 2018 sortait la loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel », confiant l’information sur l’orientation scolaire aux Régions, et imposant aux lycées professionnels d’accueillir dans les mêmes classes élèves et apprentis. Puis vint la réforme de la voie professionnelle, diminuant les horaires des enseignements généraux (novembre 2018, avril 2019). Ainsi s’empilent des réformes qui remettent en cause 30 ans de démocratisation.

Le 18 mai prochain les enseignants et les enseignantes avec les parents d’élèves seront de nouveau dans la rue à Paris pour obtenir l’abandon du projet de loi « école de la confiance ».

 
Le SNUEP aura une place spécifique dans le cortège de samedi, au début, juste après la région sud-ouest.
Le collectif Touche pas à mon LP sera juste derrière nous.
 
Le SNUEP-FSU a  travaillé à la visibilité du cortège SNUEP-Voie pro.
en plus du ballon SNUEP, il y aura
– une trentaine de panneaux (lettres SNUEP ou slogans)
– une bâche de 3m*8m
– des combinaisons blanches
– des drapeaux
– le mégaphone

Les conditions sont donc réunies pour rendre visible au maximum la voie professionnelle. Vous aurez le matériel sur place.

Nous vous souhaitons nombreux.
 
https://www.youtube.com/watch?v=4G84MccXRaw
 
Pour le département des Yvelines, un bus pourrait partir de Mantes. Pourriez-vous indiquer au plus vite à fsu78@fsu.fr si vous souhaitez utiliser ce moyen pour accéder à la manifestation. Prévoir une somme modique.
 
————————————————————————

Mobilisation du 30 mars 2019.

A l’initiative de la FSU, le samedi 30 mars sera une grande journée de mobilisation pour la défense du Service Public d’Éducation. Cette journée s’inscrit dans les suites des mobilisations déjà initiées pour dénoncer les orientations de la politique éducative menée par Jean-Michel Blanquer : réforme du lycée et du bac, suppressions de postes, loi Blanquer.

En région parisienne, l’ensemble des organisations syndicales du 1er et 2d degré appellent à manifester pour dénoncer la loi Blanquer, dite « pour une école de la confiance » qui n’est, en réalité, que la traduction législative d’un projet éducatif rétrograde, inégalitaire et qui remet en cause profondément le statut des personnels. Cette unité syndicale sur l’arc le plus large possible atteste de l’importance du moment et de la mobilisation à venir.

En PJ le tract intersyndical IDF à diffuser massivement.

En PJ en outre, le tract spécifique SNUEP-FSU à diffuser massivement.

Extraits
Le SNES-FSU, le SNUipp-FSU, le SNEP-FSU, le SNUEP-FSU, la CGT Educ’action, la CNT, le SGEN CFDT, l’UNSA Education, Sud Éducation, le SNALC, la FNEC-FP-FO

  • appellent les parlementaires à ne pas voter la loi « pour l’école de la confiance »,
  • appellent à amplifier les mobilisations et les inscrire dans la durée,
  • soutiennent dès cette semaine, toutes les initiatives décidées localement,
  • appellent à faire du 30 mars une puissante journée de mobilisation pour le service public d’éducation, par une présence massive des personnels et des familles dans la manifestation parisienne.
  • Dès maintenant, elles appellent à amplifier la mobilisation après le 30 mars afin de gagner les mobilisations engagées.

Le 30 mars, tous dans la manifestation parisienne, départ 14h, Place du Panthéon, en direction de la place d’Italie.

Nous vous rappelons pour le département des Yvelines qu’un bus partira de Mantes et s’arrêtera à Poissy.

Les inscriptions sont à formuler à l’adresse : fsu78@fsu.fr.

Prévoir une somme modique.

————————————————————————

Mobilisation du 19 mai 2019.

Le gouvernement a confirmé les grandes lignes de la réforme de la Fonction Publique : suppressions de postes, attaque contre le statut, remise en cause des instances de dialogue social…Ainsi, le gouvernement envisage de supprimer la quasi totalité des compétences des commissions paritaires et permettrait une diminution du nombre des CHSCT (comités hygiène, sécurité, conditions de travail) en les fusionnant avec les CT (comités techniques).
Les CAP ne seraient plus consultées sur aucun acte de gestion et ne seraient même plus des instances de recours pour les mouvement des personnels et les promotions….

Plus globalement,c’est l’esprit même de la Fonction Publique, servir l’intérêt général, et donc notre modèle social, qui est attaqué.
Une réaction d’ampleur est indispensable !

L’intersyndicale de la Fonction Publique CGT, FO, FSU et SOLIDAIRES appelle les Fonctionnaires à se mobiliser le mardi 19 mars, dans le cadre de la journée d’action interprofessionnelle.
Communiqué :Public/privé, tous ensemble le 19 mars.

Vous trouverez en PJ :

1) Le tract FSU à afficher et distribuer soit par voie papier soit par voie électronique et cela le plus largement possible.

2) le tract Spécifique SNUEP-FSU à diffuser également le plus largement possible également.

Voir aussi notre dossier Fonction Publique, s’informer et se mobiliser face au big bang qui se prépare

La FSU Ile de France appelle à la mobilisation et à la grève, avec les Unions régionales CGT, FO, Solidaires, l’Unef et l’UNL.

DÉPART DE LA MANIFESTATION PARISIENNE 13H
RER Luxembourg Place Edmond Rostand
Voir le communiqué intersyndical commun en PJ

————————————————————————

9 OCTOBRE SE MOBILISER POUR D’AUTRES CHOIX POUR LES SERVICES PUBLICS

Nos organisations s’inscrivent dans la journée interprofessionnelle d’action du 9 octobre.

Avec les salarié·e·s du privé, les chômeurs-chomeuses, les étudiant·e·s et les lycéen·ne·s, cette mobilisation sera l’occasion de dire une nouvelle fois notre refus des politiques libérales qui maltraitent les plus démuni·e·s et octroient toujours davantage aux plus fortuné·e·s.

Le tract du 9 octobre ici

Depuis plus d’un an, le président de la République, le Premier ministre et le gouvernement accumulent les mesures régressives et mettent en oeuvre une politique d’austérité pour le plus grand nombre, satisfaisant ainsi les voeux d’une minorité tournée vers une société de profit qui considère le service public comme une charge financière inutile.

Après les attaques frontales contre le Code du travail, les prestations sociales, les retraité·e·s, la SNCF et les cheminot·e·s, les projets en matière d’assurance chômage et de retraite laissent craindre le pire.

Dans ce contexte général, la Fonction publique et ses agent·e·s sont, malheureusement, placé·e·s aux premières loges de cette frénésie libérale.
Gel prolongé de la valeur du point d’indice, rétablissement du jour de carence, suppressions d’emplois, mobilité forcée, abandon des missions, privatisations… la liste des reculs serait trop longue à énumérer.

Et les chantiers actuels — recours accru aux non titulaires, mise à mal des organismes consultatifs, salaire au mérite — sont tout sauf rassurants.
Mais, si les dangers sont réels, la cause est loin d’être entendue, d’autant plus que l’opinion nous soutient, nos concitoyen·e·s sont attaché·e·s aux services publics.
Les organisations syndicales ont donc, plus que jamais dans la période, un rôle essentiel à jouer pour à la fois porter des propositions alternatives et organiser la riposte unitaire.

C’est ce que nous faisons en appelant les agents de la Fonction publique à se mobiliser le plus massivement possible le 9 octobre.

Pour :

  • Le dégel de la valeur du point d’indice et des augmentations générales des salaires ;
  • L’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes ;
  • Les créations d’emplois dans les nombreux services qui en ont besoin ;
  • La résorption de la précarité et un plan massif de titularisation ;
  • Le renforcement du statut général et des statuts particuliers ;
  • L’amélioration des systèmes de retraite par répartition et le maintien des régimes spéciaux ;
  • La défense et le développement des missions publiques ;
  • L’arrêt des réformes régressives engagées contre les intérêts des usager·e·s et des personnels.

———————————————————————————-

Une partie du bureau académique du SNUEP-VERSAILLES lors de la mobilisation du 27/09/2018 à Paris.

———————————————————————————–

La réforme « Blanquer » de la voie professionnelle va aggraver nos conditions de travail, supprimer des postes dans toutes les disciplines et entraver la réussite des jeunes !


L’intersyndicale CGT Éduc’action, SNUEP-FSU, SNEP FSU, Sud Éducation, SNALC, SNCL FAEN, SIES appelle les personnels à se mobiliser en :
-Organisant des heures mensuelles d’information intersyndicale la semaine du 17 au 21 septembre 2018 dans tous les établissements pour informer la profession des conséquences de la réforme ;

Téléchargez ici  le document avec nos mandats et nos positions pour chacun des thèmes.

Télécharger (PDF, 441KB)

Télécharger les grilles horaires BAC PRO.

Télécharger les grilles horaires CAP.

Télécharger ici  diaporama pour l’animation de votre HIS.

Télécharger (PPTX, 1.02MB)

– Construisant ensemble une journée de grève le jeudi 27 septembre 2018.

Télécharger (PDF, 282KB)

 

Académie de Versailles