Archives de catégorie : Communiqué

L’égalité femmes/hommes est une urgence et une exigence sociale.La FSU attend des actes!

Jeudi 2 juillet, laFSU est intervenue au comité de suivi de l’accord égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la Fonction publique pour rappeler les engagements pris dans ce domaine par l’ensemble des employeurs publics. Elle a porté la forte attente des personnels en matière de revalorisation salariale et de carrière et en matière d’égalité.

Le communiqué de la FSU du 06/07/2020 complet ici.

Continuer la lecture de L’égalité femmes/hommes est une urgence et une exigence sociale.La FSU attend des actes!

Réforme des retraites: Pour la FSU, c’est toujours non.

Emmanuel Macron a confirmé son intention, malgré la période, de poursuive sa contre-réforme des retraites à peine remaniée puisqu’il s’agirait de jouer sur les durées d’assurance plutôt que sur «l’âge pivot», ajustement cosmétique qui ne règle aucune des questions posées par ce projet. Il n’aura donc même pas fallu attendre la fin de l’épidémie pour voir relancée cette réforme injuste pourtant rejetée par un mouvement social inédit par sa durée et ses formes d’organisation. La FSU, qui a appelé aux mobilisations au cours de l’hiver 2019-2020, ne l’accepte pas.

Le projet rend en effet incertain le montant des pensions, qui ne dépend plus que de la variation de la valeur d’un point. À rebours de ces orientations, le besoin de sécurisations collectives n’a jamais été aussi grand qu’après la crise sanitaire. La FSU demande l’abandon définitif de cette réforme, l’ouverture de discussions pour améliorer le système solidaire par répartition actuel, l’augmentation immédiate des minima de pensions au niveau du Smic.

Le communiqué de la FSU du 03/07/2020 ici.

Autorisations spéciales d’absence liées à la parentalité:Le jeu de bonneteau du gouvernement!

La création de nouvelles autorisations spéciales d’absence liées à la parentalité relève de l’application de l’accord «égalité professionnelle» de 2018.Or,aucune disposition législative créant ce droit n’apparaît dans le titre 5 de la loi du 6 août 2019 (loi de transformation de la Fonction publique) pourtant consacré à «renforcer l’égalité professionnelle».

La Direction générale de l’administration de la Fonction publique a cependant présenté récemment aux organisations syndicales un projet de décret d’application d’une disposition de la loi de «transformation de la Fonction publique» qui prévoit de créer des droits en matière d’autorisation spéciale d’absence liés à la parentalité.

Le communiqué complet de la FSU du 03 juillet 2020 ici.

Continuer la lecture de Autorisations spéciales d’absence liées à la parentalité:Le jeu de bonneteau du gouvernement!

Plan de sortie de crise: parier sur la jeunesse

Parmi toutes les actions à engager pour sortir de la crise, la FSU revendique un plan d’envergure et coordonné pour la jeunesse. A l’image de ce qui est fait pour différents secteurs économiques, l’État doit soutenir les services publics notamment ceux de l’éducation et de la recherche, de l’insertion, de l’orientation, de la formation, du sport, de l’éducation populaire, de la culture, de la justice et de l’animation par un investissement massif pour permettre à tous les jeunes de se former, de s’émanciper, de trouver une place dans la société et le cas échéant de pouvoir accéder à un emploi durable dans les années à venir.

Toutes les mesures proposées par la FSU ici.

Continuer la lecture de Plan de sortie de crise: parier sur la jeunesse

Formation professionnelle des jeunes: des décisions qui oublient la voie scolaire

Lors du comité de suivi de la réforme de la voie professionnelle du 17 juin, le ministre a annoncé ses projets pour la prochaine rentrée.

Le SNUEP-FSU acte positivement deux propositions qui nécessiteront néanmoins des clarifications sur les moyens engagés. La première concerne l’augmentation du nombre de places dans les STS qui manquent cruellement pour nos élèves car tous les ans ce sont près de 50 000 bachelier·es professionnels qui s’en voient refuser l’accès.

La seconde concerne les classes de terminales qui pourront enfin bénéficier d’un enseignement de «culture générale et philosophique». Le SNUEP-FSU porte depuis longtemps cette revendication et regrette le caractère facultatif de cette proposition. Si l’équipe pédagogique le met en place, cet enseignement de philosophie sera financé par les heures de co-intervention. Pour le SNUEP-FSU, l’enseignement de philosophie doit être généralisé et pleinement financé par des moyens supplémentaires dans les dotations horaires et par des formations pour les enseignant·es.

Le communiqué du SNUEP-FSU complet ici.

Continuer la lecture de Formation professionnelle des jeunes: des décisions qui oublient la voie scolaire

La FSU quitte le CHSCTM

Un CHSCT ministériel était convoqué aujourd’hui pour faire «un point sur l’évolution du protocole sanitaire» en vue de la dernière phase de déconfinement pour cette fin d’année scolaire.

Pour ce CHSCT, les représentants des personnels ont reçu le document deux heures seulement avant le début de la séance, alors qu’il a été rendu public en début de matinée. Ce fonctionnement vide le dialogue social de tout son sens et relève davantage de l’affichage du ministre que de la volonté de consulter les représentants des personnels, pour un sujet pourtant hautement important.

Lire le communiqué de la FSU complet ici.

Continuer la lecture de La FSU quitte le CHSCTM

Pour la reconnaissance effective de la mission essentielle du travail social!

Depuis les années 90, les assistant.es de service social, éducateur-trices spécialisé-es, conseiller-ères en économie sociale et familiale, éducateur-trices de jeunes enfants et éducateur-trices techniques se battent pour une reconnaissance de leurs diplômes d’État à la hauteur de leur nombre d’années d’études, soit 3 années, minimum, post-bac pour un grade licence. À la PJJ, les éducateur-trices revendiquent une revalorisation statutaire à la hauteur de leur niveau de recrutement et de leur formation.

Le communiqué FSU complet ici.

Continuer la lecture de Pour la reconnaissance effective de la mission essentielle du travail social!

Discours d’E.Macron: flou et autosatisfaction. De nombreuses questions restent sans réponse.

Emmanuel Macron a annoncé une accélération du déconfinement prévoyant dès le 22 juin «l’accueil de tous les élèves de manière obligatoire et selon les règles de présence normale» dans les crèches, écoles et collèges, le flou est grand sur les lycées et les universités sont absentes de son discours. Dans tous les cas, le virus n’ayant pas disparu, des préconisations sanitaires restent nécessaires. La FSU demande qu’elles puissent garantir la santé des élèves, de leurs familles et des personnels.

Par ailleurs, les enseignant-es, victimes d’une campagne médiatique et politique de dénigrement et de calomnie, attendaient du chef de l’Etat une parole de reconnaissance du travail accompli qui n’est malheureusement pas venue.

Le communiqué FSU du 15 juin complet ici.

Continuer la lecture de Discours d’E.Macron: flou et autosatisfaction. De nombreuses questions restent sans réponse.

Rapport de la cour des comptes relatif aux médecins et personnels de santé scolaire : Une logique archaïque, prescriptive et une aubaine pour les fossoyeurs du service public!

Le rapport de la Cour des comptes sur les médecins et les personnels de santé scolaire, instruit à charge, déforme la situation et les textes régissant les personnels infirmiers, de service social et les psychologues de l’Éducation nationale pour justifier des préconisations dénaturant la conception de leurs métiers, transformant leurs missions et aggravant leurs conditions de travail.

Enfermés dans une vision médicocentrée, les rapporteurs ne tiennent aucun compte de la spécificité de ces métiers et ignorent délibérément leur contribution à la lutte contre les inégalités sociales et de santé, à la mise en œuvre des conditions favorisant la réussite des élèves, leur développement psychologique et social, leur épanouissement.

Le communiqué FSU complet ici.

Continuer la lecture de Rapport de la cour des comptes relatif aux médecins et personnels de santé scolaire : Une logique archaïque, prescriptive et une aubaine pour les fossoyeurs du service public!