Archives de catégorie : communiqué intersyndical et interprofessionnel

Le 4 février, par la grève et la manifestation DÉFENDONS NOS DROITS SOCIAUX ET NOS LIBERTÉS DÉMOCRATIQUES !

Le gouvernement s’acharne à imposer brutalement sa politique de casse des conquis sociaux. Nous constatons toutes et tous l’explosion du nombre de luttes en cours pour défendre les emplois, les salaires, les conditions de travail, menées par les travailleur-ses notamment de la Culture, ainsi que celles et ceux de la Santé, des enseignant.es, des étudiant.es, du médico-social, des entreprises électriques et gazières, de la RATP, des raffineries, du commerce, etc… Alors que les entreprises du CAC40 ont versé à leurs actionnaires des dividendes qui ont augmenté de 70%, en 10 ans, le salaire minimum n’a lui augmenté que de 12 % sur la même période creusant de plus en plus d’inégalités, de pauvretés et de précarités.

Nos organisations soutiennent l’ensemble des actions y compris la grève que les salarié.es et les agent.es de la Fonction publique décideront collectivement.Elles appellent à manifester le 4 février à Paris, à 14H Place de la République en direction de la Nation, pour rejeter les politiques antisociales du gouvernement et du patronat.

Lire le communiqué interprofessionnel du 29/01/2021 ici.

Communiqué interpro

A la veille des annonces du Premier Ministre concernant le «déconfinement progressif», les organisations syndicales et de jeunesse exigent que priorité absolue soit donnée à la santé et aux moyens pour vivre des travailleur-ses et de l’ensemble de la population. La pandémie est loin d’être sous contrôle et la communauté médicale et scientifique craint une “deuxième vague”. Dans les conditions actuelles de l’épidémie, faire primer l’économie sur la santé est inacceptable.

Le communiqué complet ici

Continuer la lecture de Communiqué interpro

Une seule réponse s’impose, la mobilisation !

Les organisations syndicales de salarié-es et de jeunesse (CFE-CGC, CGT, FO, FSU, Union syndicale Solidaires, FIDL, MNL, UNEF, UNL) ont pris acte de l’annonce par le Premier ministre samedi dernier en fin d’après-midi d’utiliser l’article 49-3.

Cette procédure gouvernementale permet de faire passer sans vote à l’Assemblée Nationale le projet de loi portant sur le système de retraites par points.

Le communiqué interpro complet ici

Continuer la lecture de Une seule réponse s’impose, la mobilisation !

Un rejet universel

Largement majoritaire et de plus en plus confortée, l’intersyndicale CFE-CGC; CGT; FO; F.S.U; SOLIDAIRES; FIDL; MNL; UNEF; UNL renouvelle son exigence du retrait du projet de réforme des retraites. Le rejet de ce texte est grandissant:

✓Les différentes institutions et caisses de sécurité sociale ont désormais rendu leur avis sur le projet de loi retraites. Et ils sont affligeants pour le gouvernement, aucune des consultations, de la CNAV à la CNNCEFP, n’est de nature à encourager à poursuivre le projet présenté. Bien au contraire.

Le communiqué de presse interprofessionnel complet ici.

Continuer la lecture de Un rejet universel

Le retrait, point

Les journées des 5 et 6 février ont été de nouveaux temps forts de mobilisations et de grèves, de la jeunesse et des salarié.es.

Chaque semaine et ce depuis le 5 décembre, des A.G se multiplient sur les lieux de travail, dans les lycées et universités malgré les diverses pressions. En aucun cas la réponse à la crise sociale ne peut être une répression à l’encontre de celles et ceux qui expriment un désaccord.

Le communiqué interpro complet ici

Continuer la lecture de Le retrait, point

42 JOURS PLUS TARD:UN MOUVEMENT MAJORITAIRE ET INEDIT!

La mobilisation se poursuit les14, 15 et 16 janvier pour le retrait du projet de réforme des retraites, entraînant chaque jour de nouveaux travailleureuses, de la jeunesse,… De nombreuses initiatives se tiennent sur tout le territoire: grève, manifestations, rassemblements, piquets de grève, etc… rassemblant à nouveau plusieurs centaines de milliers de personnes.

Malgré les annonces du premier ministre et après 6 semaines d’un mouvement social inédit, dont nous nous félicitons,la population soutient toujours majoritairement la mobilisation contre ce projet absurde et injuste (60% de soutien, au baromètre Harris Interactive du 14 janvier). La communication gouvernementale visant à nous expliquer à nouveau que ce projet est «juste et simple» se heurte à une opinion publique qui voit bien qu’il s’agit de nous faire travailler plus longtemps pour des pensions plus basses.

Le communiqué complet ici.

Continuer la lecture de 42 JOURS PLUS TARD:UN MOUVEMENT MAJORITAIRE ET INEDIT!