ATTENTION : NOUVELLE MODIFICATION de date pour l’intra 2020.

La période du mouvement intra prévue initialement du 11 mars à 14h au 25 mars 2020 à 14h puis repoussée au 31 mars 2020, a une nouvelle fois, été modifiée.

En effet, en raison de la crise sanitaire que nous connaissons, la date de fermeture des inscriptions de la mobilité intra est repoussée du  mardi 31 mars au vendredi 3 avril 2020.

Attention, les retours attendus des accusés réception des inscriptions à la mobilité et des pièces justificatives restent fixés au 20 avril 2020.

Les personnels souhaitant déposer un dossier médical en vue de l’attribution de la bonification liée au handicap sont invités à transmettre ce dossier médical par voie électronique à l’adresse : ce.smis@ac-versailles.fr

Nous vous tiendrons informés dès que nous disposerons de nouvelles informations et des détails du calendrier.

En particulier, nous ne savons pas encore exactement comment va se dérouler le retour des confirmations de demandes et des pièces justificatives.

POURTANT :
Nous vous invitons d’ores et déjà à faire le nécessaire pour que votre boite académique ne soit pas saturée. En effet, la remontée aux services de gestion par les agents des confirmations de demande par voie électronique est une piste(de plus en plus probable) que pourrait prendre le Rectorat. Nous vous encourageons donc à prendre vos dispositions pour pouvoir éventuellement recevoir votre confirmation sur votre boite professionnelle.

Dans un contexte difficile, le gouvernement ose encore un mauvais coup pour les lycées professionnels.

Alors que les enseignant·es de la voie professionnelle se démènent pour leurs élèves dans le contexte difficile que nous vivons, le gouvernement persiste dans sa volonté de fragiliser les lycées professionnels qui forment pourtant plus de 600000 jeunes chaque année.

Avec la loi Pour la liberté de choisir son avenir professionnel, publiée au journal officiel du 5 septembre 2018, le gouvernement a réduit la part de la taxe d’apprentissage dont peuvent bénéficier les lycées professionnels. Tout en faisant passer cette part de 23 % à 13 %, il l’a ouverte aux établissements d’enseignement supérieur hors contrat.

Le communiqué complet du SNUEP-FSU ici.

Continuer la lecture de Dans un contexte difficile, le gouvernement ose encore un mauvais coup pour les lycées professionnels.

ATTENTION : MODIFICATION deS dateS pour l’intra 2020.


ATTENTION, les dates de clôture et de remontée des accusés de réception de la phase intra académique des mutations (par choix ou par obligation) sur l’académie de Versailles ont été modifiées :

  1. SIAM intra (serveur) sera ouvert du mercredi 11 mars 2020 à 14h  au mardi 31 mars 2020 à 14h  (date modifiée le 23/03) ).
  2. La date limite d’envoi par les candidats, des formulaires de confirmation de demande de mutation, visés par le chef d’établissement comportant les pièces justificatives, à la DPE du Rectorat est fixée au lundi 20 avril 2020(date modifiée le 23 mars 2020).

CORONAVIRUS

Droits des personnels

Retrouvez ci-dessous l’actualité et des réponses à vos questions dans notre FAQ mise à jour régulièrement.

Mise à jour le dimanche 29 mars 2020

Crise sanitaire : le SNUEP-FSU à vos cotés.

Vous trouverez en outre :

Le communiqué FSU du 25/03/2020 sur les propos inacceptables de Sibeth Ndiaye.

Le courrier intersyndical éducation du 23/03/20 à l’attention du ministre de l’éducation JM Blanquer.

Le courrier FSU à l’attention du premier ministre du 22/03/2020

La déclaration intersyndical unitaire FP sur la suspension du jour de carence du 21 mars.

Le communiqué intersyndical FP du 19/03/2020

Le communiqué FSU “ne pas jet d’huile sur le feu” du 19/03/2020.

Le communiqué intersyndicale du 16/03/2020

Le communiqué FSU qui appelle à ne pas mettre les personnels en danger du 16/03/2020.

Le communiqué FSU sur l’accueil des personnels soignants et les moyens nécessaires pour les accompagnants du 17/03/2020.

Le courrier intersyndical au premier ministre sur le jour de carence et les non-titulaires du 17/03/2020.

Le courrier FSU envoyé au ministère(DGRH) sur les non-titulaires le 18/03/2020.

Le communiqué des fédérations de retraités au tour du COVID19.

Mercredi 25 mars 2020

L’épidémie prend de l’ampleur et touche de plus en plus de personnes, jeunes et moins jeunes. Le SNUEP-FSU réaffirme sa totale solidarité avec tous les personnels placés en première ligne de cette crise, notamment les soignant·es. Aujourd’hui, la priorité est bien de sauver des vies, restons chez nous et respectons strictement les règles d’hygiène et de sécurité.
Dans les LP, SEP, SEGPA et EREA, les personnels répondent présent, aux côtés des élèves et des familles, ne comptant pas leurs heures, comme toujours, notamment et aussi pour faire face aux défaillances des outils institutionnels. Il s’agit avant tout de maintenir le lien scolaire avec les élèves, sans culpabiliser, sans pression. L’enseignement à distance bouleverse nos pratiques professionnelles. Prenons le temps de construire pour durer en ayant en tête qu’il est impossible de “faire comme avant la crise” puisque rien n’est “comme avant la crise”. La période de confinement va durer, nous sommes engagés dans un marathon, pas un sprint. A l’impossible nul n’est tenu.
Mise à jour de la FAQ : présence dans les établissements pendant le confinement, accueil des enfants de soignants et suivi des élèves.

Lundi 16 mars 2020

Après que le ministre et les chef·fes d’établissement les plus “zélés” aient enfin communiqués aux personnels de ne pas se rendre dans les établissements hier, le premier stade de confinement se met en place.
Des annonces auront lieu ce soir quant aux nouvelles modalités et restrictions envisagées en fonction de l’évolution de la pandémie.

Ce dont nous sommes certain·es aujourd’hui, c’est que ce confinement durera au moins jusqu’au 18 avril.
Nous avons donc du temps pour mettre en place les liens pédagogiques avec nos élèves.
Aujourd’hui il semble que peu de choses fonctionnent : les ENT sont saturés, l’accès à pronote difficile et les listes mails par classe pas toujours opérationnelles.
Le SNUEP-FSU rappelle :
– que les fonctionnements des outils numériques relèvent des équipes techniques et de l’administration : on peut donc attendre (et du temps nous en avons) ;
– que de nouvelles difficultés vont apparaitre alors que le SNUEP-FSU a déjà émis des alertes au ministère : élèves sans matériel, sans connexion etc. et ce sera majoritairement le cas pour nos élèves de CAP ;
– que ce lien pédagogique n’est aucunement une obligation en cas d’arrêt maladie ou d’autorisation spéciale d’absence (pour garde d’enfant actuellement par exemple).
En l’état actuel de ce que l’on sait, le SNUEP-FSU appelle les collègues à prioriser l’organisation de leur vie personnelle et celle de leurs proches face à ce grave problème de santé publique.
Le travail avec les élèves peut être différé au regard de cette situation inédite.

Dimanche 15 mars 2020

Le premier ministre vient d’annoncer le passage au stade 3 et la fermeture de tous les lieux publics dits non indispensable à la vie du pays. Il a rappelé que toute réunion non indispensable doit être annulée dans les entreprises comme dans l’administration. C’est en contradiction avec les propos du ministre Blanquer – certainement écarté des décisions et toujours motivé par son image au détriment de la santé des personnels.
Le ministre Blanquer a clarifié les choses ce matin : “les professeurs dans leur majorité resteront à la maison”, “les professeurs présents demain le seront sur la base du volontariat”, “il est hors de question de faire se déplacer quelqu’un de façon non indispensable” tout en précisant que c’est “le chef d’établissement qui décide qui vient ou pas”.
Dans ce contexte, le SNUEP-FSU appelle les personnels à préserver leur santé et celle de leurs proches et donc à ne pas se rendre dans les établissements lundi.

Cet après-midi, le ministre a diffusé une lettre aux Recteurs et Rectrices allant dans ce sens : pas de réunions ni de déplacements dans les établissements. Selon la FAQ du ministère, les PFMP sont suspendues jusqu’à nouvel ordre lorsque le lieu de stage ne peut plus accueillir l’élève.
Le SNUEP-FSU continuera à alimenter cette lettre d’info au fur et à mesure de l’évolution de l’actualité.

Que faire si vous êtes appelés à venir dans votre établissement ?

Au regard de la situation sanitaire (passage au stade 3), des déclarations du président de la République, du 1er Ministre, du Ministre de la Santé, des recommandations de la DGAFP (voir ci-dessous), le SNUEP-FSU vous appelle à ne pas vous rendre dans votre établissement, sauf si cela est indispensable. L’arrêté du 14 mars précise que l’accueil des usagers est suspendu. Élèves et parents d’élèves ne peuvent se rendre dans les établissements. Les conseils de classe ne peuvent donc se tenir en présentiel dans l’établissement puisque élèves et parents ne peuvent venir. Exigez que les conseils de classe se tiennent à distance : visioconférence, téléconférence, échanges téléphoniques ou mail entre le PP et la direction. Les conseils de discipline, conseil de classe et les CA doivent être reportés.

Le ministre a assuré ce matin qu’il n’y aurait pas de retenue sur salaire. Le SNUEP-FSU sera à vos côtés si une hiérarchie zélée et peu au fait des considérations humaines entamait des démarches contraires à cet engagement ministériel.
Le Ministère a affirmé vendredi 13/03 aux organisations syndicales que la foire aux questions ministérielle avait valeur de circulaire. Or, il y est clairement écrit que la règle est le télétravail. Lien vers consignes ministérielles et extrait sur le télétravail ci-dessous. Plus aucun doute n’est permis !
Dans la situation actuelle, le SNUEP-FSU estime que la priorité est la santé de toutes et tous afin de sortir rapidement de cette crise. Le SNUEP-FSU ferme ses locaux et annule ses réunions. Nous restons bien évidemment joignables par mail, téléphone portable et sur les réseaux sociaux (Twitter et Facebook) pour répondre à toutes vos questions.
Bon courage à toutes et à tous !

Samedi 14 mars 19h

Lors de sa conférence de presse, le Ministre de l’Éducation Nationale annonce l’organisation de “permanences pédagogiques” dans les établissements avec “une moyenne de la moitié des personnels présents en permanence” ! Alors que le président de la République “invite tous les Français à limiter leurs déplacements au strict nécessaire”, que le Ministre de la Santé affirme que l’objectif est de “ralentir la diffusion du virus”, que la DGAFP (direction générale de l’administration et de la Fonction Publique) recommande de privilégier le télétravail, Jean-Michel Blanquer fait fi de ces évidentes recommandations de sécurité. Irresponsable ! Depuis vendredi, de nombreuses et nombreux PLP, AED, CPE, AESH reçoivent de la part de leurs chef·fes d’établissement des convocations à des réunions ou des injonctions à venir lundi pour faire de l’occupationnel. C’est également la consigne passée par un grand nombre de Recteurs.
La France traverse une crise sanitaire sans précédent. A quoi jouent donc le Ministre et les Recteurs ? L’heure n’est pas à multiplier les propositions pour alimenter dans l’opinion publique le cliché de personnels par nature oisifs qu’il faudrait mettre au travail à tout prix. L’heure est à la gestion collective et responsable d’une crise sanitaire majeure et inédite.
Vous pouvez continuer de vous appuyer sur les recommandations de la DGAFP et du Ministère (question 4 ci-dessous), les déclarations du président, du Ministre de la Santé pour ne pas vous mettre en danger.
Le SNUEP-FSU continue d’intervenir à tous les niveaux pour vous défendre.

Samedi 14 mars 2020

48h après l’annonce d’Emmanuel Macron de fermeture des crèches, écoles, collèges, lycées et universités jusqu’à nouvel ordre, force est de constater que cette décision est interprétée très différemment localement, mettant en difficulté les personnels et suscitant le trouble et l’incompréhension dans un contexte qui est pourtant déjà compliqué. On a ainsi vu des chefs d’établissements annoncer des réunions à plus de 100 personnes lundi matin, des injonctions à l’utilisation de certains outils dans le cadre de la continuité pédagogique, etc.

Toutes les organisations syndicales ont été reçues ce vendredi après-midi par le Ministre, ce qui a permis d’éclaircir certains points. Vous trouverez ci-dessous des premières réponses à vos questions. Cette FAQ sera régulièrement mise à jour. Nous compléterons notamment d’ici dimanche soir avec des questions dédiées à la situation des AESH et des AED.

Télécharger cet article

Télécharger la FAQ

TÉLÉTRAVAIL PENDANT LE CORONAVIRUS

LE RGPD S’APPLIQUE AUSSI !

Depuis lundi 16 mars, l’ensemble des élèves est censé suivre une scolarité “à distance”. Contrairement aux déclarations du ministre, les personnels ne sont pas prêts. On voit fleurir quantité d’idées plus ou moins réfléchies dont certaines sont le fruit d’une communication opportuniste d’entreprises à l’attention des personnels de direction comme des enseignant·es.

En 2017, la présidente de la Cnil nous avait affirmé que “les données scolaires sont des données personnelles”. Les travaux d’élèves sont des données personnelles. Et à ce titre, elles sont protégées par le RGPD (Règlement général de protection des données), obligatoire depuis mai 2018.
Cela implique, entre autres, qu’un registre de tous les traitements de ces données soit tenu par un Délégué à la Protection des Données (DPD), responsable pénalement et devant signaler tout incident de sécurité à la Cnil. Le DPD doit aussi s’assurer que les usager·es sont avertis, conformément à la loi, des traitements qui est fait des données, et de leur finalité. Autrement dit, il est fortement déconseillé de chercher des solutions de télétravail avec les élèves en dehors de celles proposées par le ministère ou les rectorats, sous peine de courir le risque de se mettre hors la loi.
Certaines entreprises profitent de cette crise pour offrir un accès gratuit à leurs plateformes. mais il faut, pour les utiliser, avoir l’aval de la hiérarchie, donc du chef d’établissement. De plus, si les élèves sont mineurs, il faut, pour des solutions hors ENT ou dispositif ministériel (type Cned par exemple), l’autorisation des parents. Ces derniers sont en droit de refuser, en fonction de leur appréciation des conditions générales d’utilisation, dont les détails sont souvent méconnus des prescripteurs eux-mêmes, ce qui est un comble.

Le SNUEP-FSU conseille donc aux personnels d’être extrêmement prudents et de privilégier les solutions mises en place par le ministère puisque, comme le ministre nous le dit depuis plusieurs jours, “nous sommes prêts”. Si elles ne fonctionnent pas, ou mal, la responsabilité ne nous en incombe pas.
“A l’impossible, nul n’est tenu”.

Situation sanitaire: les agents de la Fonction publique exigent des réponses

Suite à l’allocution du président de la République hier, le ministère de la Fonction publique convoque lundi matin une réunion «relative à la gestion du Covid-19 dans les services publics de façon à assurer la mobilisation des agents et leur protection».

Alors que nous traversons une crise d’ampleur planétaire, et comme précédemment lors de circonstances comparables, les services publics, la Fonction publique, celles et ceux qui les font vivre au quotidien sont en première ligne pour répondre aux besoins de la population dans des conditions particulièrement difficiles.

Une fois encore, fonctionnaires et agents publics, régulièrement qualifiés de privilégiés –nous l’avons encore largement entendu ces derniers mois concernant les retraites se voient soudain parés de toutes les vertus et leur dévouement est unanimement salué.

Le communiqué intersyndical fonction publique complet ici.

Continuer la lecture de Situation sanitaire: les agents de la Fonction publique exigent des réponses

Coronavirus : le service public est essentiel !

Le Président de la République a annoncé des mesures pour endiguer la propagation du coronavirus dans ce qu’il a qualifié être la plus grave crise sanitaire depuis un siècle. La plus forte est la fermeture de toutes les crèches, écoles, établissements scolaires et universités à partir de lundi prochain.

Cette décision nécessaire était inéluctable. Elle met fin à une certaine cacophonie de mesures disparates et permet à ce stade une protection pour tous les personnels des écoles en première ligne avec les enfants.

Le communiqué FSU complet ici.

Continuer la lecture de Coronavirus : le service public est essentiel !

31 mars: journée nationale de grève!

Des manifestations actions sans précédent ont eu lieu ce 8 mars journée internationale des droits des femmes. Elles ont exprimé le refus des violences faites aux femmes. Elles marquent la détermination à exiger l’égalité et cette année tout particulièrement à faire tomber ce système de retraite par point qui pénalisera particulièrement les femmes.

Le communiqué intersyndical complet ici.

Continuer la lecture de 31 mars: journée nationale de grève!

Académie de Versailles