Rentrée 2021 dans la voie professionnelle : les conséquences de la politique ministérielle sont lourdes .

En Guadeloupe, Martinique et dans certaines zones de la Guyane la rentrée scolaire est reportée. La Réunion est sous surveillance avec déjà des fermetures effectives de classes. En Polynésie, la rentrée scolaire a été maintenue à tout prix mais les établissements ont finalement fermé deux semaines plus tard. Malgré ces alertes, le ministre refuse toute proposition d’aménagement de son protocole – rédigé en juillet, donc
forcément décalé du fait de la nouvelle situation sanitaire : un variant très contagieux et des élèves encore peu vacciné·es.
Pour maintenir nos établissements ouverts, une gestion plus rigoureuse de cette rentrée aurait été indispensable. Les établissements ne sont toujours pas tous équipés de capteurs de C02 ou de purificateur
d’air au prétexte de la responsabilité de leur financement. La définition des cas contacts est restée identique malgré un virus plus transmissible. La politique de tests massive, pourtant exigée par de nombreux
scientifiques, est écartée par le ministère au profit d’une politique ciblée et d’éviction des cas contacts.

Lire le communiqué du SNUEP-FSU du 27/08/2021 complet ici.

Solidarité avec le peuple afghan .

L’Afghanistan affronte une fois de plus une situation terrible après la victoire du mouvement islamiste des talibans. C’est l’échec de la stratégie d’intervention militaire des États-Unis et de ses alliés, dont la France, menée au nom de la lutte contre le terrorisme, en soutenant un régime corrompu, et sans donner au pays les capacités de se structurer pour installer un fonctionnement démocratique. La FSU s’inquiète des
conséquences pour l’ensemble du peuple afghan, et notamment les femmes et les filles, victimes probables de l’obscurantisme du nouveau pouvoir, ainsi que plus globalement les défenseurs et défenseuses des valeurs démocratiques et de progrès.

Lire le communiqué complet de la FSU du 17 aout 2021 ici.

Communiqué de presse intersyndical.

Le projet de décret ouvrant la possibilité d’attribuer des heures supplémentaires annuelles (HSA) aux personnels exerçant à temps partiel a été unanimement rejeté par les élues et élus des personnels au comité technique ministériel de l’Éducation nationale (CTMEN) du 21 juillet. Le ministère a décidé de représenter exactement le même texte lors du CTMEN du 29 juillet reconvoqué sur ce seul point. Les
organisations syndicales FSU, UNSA, FO, CFDT, CGT et SNALC ont décidé de ne pas cautionner ce dialogue social de façade et de ne pas siéger lors de ce CTMEN.

Lire le communiqué de presse intersyndical complet du 29/07/2021 ici.

Pour une autre gestion de la crise sanitaire : anticiper, favoriser la vaccination, investir dans les services publics

Après 18 mois de crise sanitaire, la sortie de crise s’éloigne : nous sommes désormais dans une 4ème vague. Le gouvernement, qui a souvent pris des décisions sans tenir compte des avis des médecins et
des scientifiques, porte une lourde responsabilité dans l’aggravation de la situation.

La vaccination est nécessaire pour combattre l’épidémie. C’est le cas à l’échelle mondiale, raison pour laquelle la FSU s’implique dans la campagne pour la levée des brevets pour permettre l’accès à la
vaccination le plus rapidement possible pour l’ensemble de l’humanité. Or, le Président de la République continue à s’y opposer.

Lire le communiqué complet de la FSU du 21 juillet 2021 ici.

Bac pro: des résultats qui masquent la lourde responsabilité du ministre

La session 2021 du baccalauréat professionnel vient de rendre son verdict: après l’oral de contrôle, ce sont 86,7 % des candidat∙es qui sont reçu∙es, et le SNUEP-FSU tient en premier lieu à les féliciter. En effet, pour ces dernier∙es, le chemin aura été particulièrement compliqué, après deux années scolaires largement impactées par la pandémie.

Face à cette situation et malgré les demandes récurrentes du SNUEP-FSU, le ministère aura d’ailleurs fait bien peu d’efforts pour les aider! Pas d’aménagements des horaires, des dispositifs ni des contenus, sur l’année 2020-2021, pour compenser les heures perdues au printemps 2020 ou à l’occasion de la mise en place des demi-jauges. Pas de réels aménagements non plus des épreuves lors de la session 2021. En refusant ces derniers, et en annonçant tardivement des modifications dans les modalités de certification du bac pro, le ministre a délibérément pénalisé les candidat∙es dans leur préparation, après deux années d’enseignement en mode dégradé. Le SNUEP-FSU dénonce cet entêtement du ministre dont les élèves sont les principales victimes.

Lire le communiqué entier du SNUEP-FSU du 12/07/2021.

Conclusions du Grenelle : vers un Nouvel affaiblissement du service public d’Éducation

Lors de la présentation des conclusions du Grenelle de l’Education, Jean-Michel Blanquer a annoncé de nouvelles discussions avec les organisations syndicales censées améliorer les conditions de travail et de revalorisation des personnels. Au bout de trois semaines et de dizaines d’heures de réunion, encore une fois,le gouffre est immense entre les paroles et les actes.Les groupes de travail avaient d’emblée des contours très flous. Pour exemple l’atelier dit « esprit d’équipe »reste à ce jour une énigme puisqu’il y a été question de tout sauf…du travail en équipe ! Mais derrière le flou, ont été confirmé des projets particulièrement dangereux pour nos métiers. Certaines mesures annoncées risquent aussi de renforcer les inégalités salariales entre les femmes et les hommes.

Lire le communiqué entier du 1207/2021 SNES/SNEP/SNUEP/SNUIPP du 12/07/2021.

Conférence salariale:l’absence inacceptable de mesures générales

Lors de la réunion sur les salaires des agentes et agents des trois versants de la fonction publique, la ministre a annoncé certaines mesures qui, sous réserve d’un examen approfondi, peuvent être considérées comme des avancées même si elles sont très insuffisantes.Les dispositions concernant les bas salaires et celles pouvant conduire à des carrières moins longues notamment vont dans le bon sens bien que parcellaires.

Lire le communiqué intersyndical complet du 6 juillet 2021.

Examens 2021: les graves défaillances du Ministre, le sens du service public des agents

Baccalauréat général, technologique, professionnel, BTS, DNB général et DNB professionnel… pas un seul examen de cette session 2021 n’aura été organisé correctement par le Ministère. Si les épreuves ont eu lieu, c’est uniquement grâce au sens du service public de ses agents, en particulier les personnels d’enseignement et d’éducation, les personnels administratifs dans les services des examens des Rectorats et les chefs d’établissement, qui ont tenu, malgré les ordres, contre-ordres et l’improvisation généralisée érigée en mode de gouvernance par le Ministre.

Lire le communiqué FSU complet du 29/06/2021.

Communiqué intersyndical suite à la grève FP du 15/06/2021

L’intersyndicale CGT, FAFP, FSU et SOLIDAIRES FP se félicite de la journée d’action du 15 juin.Sur l’ensemble du territoire, plus de 80 rassemblements ont été organisés. Ils ont été l’occasion pour de nombreux personnels des trois versants de la fonction publique d’exprimer leurs revendications.A Paris,environ 500 agent-es se sont rassemblé-es pour dire au gouvernement et notamment au ministre en charge du budget et à la ministre de la fonction publique qu’il est indispensable d’entendre leurs revendications notamment salariales.

Lire le communiqué intersyndical complet du 15/06/2021 ici.

Annonces de JM Blanquer sur la laïcité: Formations ou Formatage?

Le Ministre de l’Education Nationale a annoncé un plan de formation des personnels du ministère à la laïcité. Pour la FSU, ce sont l’ensemble des agent-es du service public qui devraient être concernés. Tous les agent-es publics doivent en effet être mieux outillés pour appréhender cette question complexe dans l’exercice de leurs missions. Dans un contexte où la formation initiale et continue des personnels est exsangue, un tel plan, s’il n’est pas financé, en restera aux effets d’annonce, ce que laisse d’ores et déjà craindre les chiffres ronds donnés par le Ministre (que signifie par exemple le chiffre de «1000 formateurs», sont-ce des formateurs «en plus»?Sur quelle durée?etc). Par ailleurs, il est contradictoire de prétendre développer la formation alors même qu’a été décidée la suppression de l’observatoire de la laïcité qui avait pourtant eu un rôle majeur et reconnu de tous en termes d’information et de formation :en sept ans, avec un budget très modeste, l’Observatoire avait, entre autres, rédigé des guides pratiques sur la laïcité et la gestion des faits religieux et participé à la formation ou à la sensibilisation de milliers d’acteurs de terrain.

Lire le communiqué complet de la FSU du 15 juin complet ici.

Académie de Versailles