Une injonction à proscrire l’écriture inclusive : En guise d’écran de fumée

En pleine crise sanitaire, le Ministre a du temps pour publier une circulaire proscrivant l’enseignement de l’écriture inclusive.

Pour la FSU, il s’agit à la fois d’une injonction inacceptable mais aussi d’une tentative de diversion des vrais problèmes que rencontre l’école.

Le langage structure la pensée. Et, pour la FSU, l’invisibilisation des femmes, y compris dans la langue est une réalité incontestable. L’écriture inclusive est une des réponses pour lutter contre cette invisibilisation. Une parmi d’autres, à améliorer mais qui a le mérite de poser des questions légitimes et participe de l’évolution vers plus d’égalité entre les femmes et les hommes. Elle ne peut être réduite au seul usage du point médian, une caricature qui traduit bien la méconnaissance du ministre de ce qu’est le langage inclusif. Pourtant le ministère avait signé en mars 2017 une convention d’engagement pour une communication publique sans stéréotype de sexe préconisée par le Haut conseil à l’égalité*.

Lire le communiqué complet de la FSU du 7 mai 2021.

Aménagement des examens 2021 dans la voie professionnelle = suppression pure et simple de disciplines!

Refusant depuis plusieurs mois d’envisager tout scénario sur les examens professionnels 2021 malgré les alertes récurrentes du SNUEP-FSU, le ministre annonce enfin ses arbitrages qui apportent toujours plus de confusions et de problèmes qu’ils n’en règlent! Est-ce à dire qu’il ne comprend toujours rien à la voie professionnelle ou qu’il continue de bafouer les élèves, les familles et les personnels de la voie professionnelle?

Lire le communiqué complet du SNUEP-FSU du 06 mai 2021 sur les examens.

fête du travail – solidarite avec la cgt

A la fin de la manifestation parisienne du 1er mai, des militants de la CGT ont été l’objet d’injures et de violences ayant entrainé des blessures. La FSU leur exprime sa solidarité. Ces agressions sont inacceptables. Elles doivent être condamnées sans ambiguïté. Le droit de manifester s’inscrit dans les fondements de la démocratie. Il doit être protégé et garanti pour permettre l’expression des revendications et les luttes pour les droits des travailleuses et des travailleurs.

Lire le communiqué de la FSU du 2 mai 2021.

Le collectif « Plus Jamais ça » appelle à participer aux marches climat partout en France le 9 mai

A l’appel de nombreuses organisations, des marches sont organisées partout en France le dimanche 9 mai. La crise sanitaire renforce notre conviction qu’urgences sociale et environnementale se conjuguent. C’est maintenant et massivement qu’il faut engager la transition écologique de nos sociétés.

Lire l’appel complet du 30/04/2021

la veille des examens : situation très alarmante dans la voie professionnelle scolaire

Alors que la circulation virale est toujours alarmante, les semaines d’enseignement à distance et de vacances n’ont pas été mises à profit pour une réouverture des établissements scolaires dans des
conditions de sécurité sanitaire optimum. De plus, les problèmes numériques n’ont toujours pas été totalement résolus en cette première journée de reprise particulière. Alors que la vaccination de tous les personnels volontaires est une condition indispensable pour
maintenir les établissements ouverts, elle est largement chaotique pour les plus de 55 ans et la planification pour les autres agentes et agents de l’Education nationale n’est toujours pas actée.

Lire le communiqué intersyndical voie pro du 27/04/2021 ici.

Communiqué de presse Pour que l’école tienne: adapter, vacciner, recruter

La reprise scolaire se fait dans un contexte sanitaire toujours préoccupant. Jeudi soir, le gouvernement a annoncé les modalités de cette reprise : retour en classe dès le 26 avril pour le premier degré, école à distance jusqu’au 3 mai pour le second degré.

Les demandes portées conjointement par nos organisations ont amené le ministre à annoncer des mesures plus fortes que celles appliquées précédemment pour cette reprise: maintien des fermetures de classes à partir d’un cas de covid, arrêt de la répartition des élèves dans les autres classes des écoles en cas de non remplacement, montée en charge de la politique de tests ou encore extension des demi jauges à tous les lycées et à certains collèges. Ce sont des mesures indispensables non seulement pour assurer le fonctionnement des écoles et établissements scolaires, mais aussi pour l’ensemble de la société afin que les écoles ne soient pas des vecteurs d’une nouvelle accélération de l’épidémie.

Lire le communiqué intersyndical complet du 25/04/2021 ici.

UN PREMIER MAI MOBILISÉ.

LE 1er MAI n’est pas simplement un jour férié.Il s’agit aussi et surtout d’une journée internationale de lutte des travailleuses et travailleurs pour leurs droits.C’est pourquoi, en dépit de la crise sanitaire, nous es-timons indispensable que le monde du travail (salarié·e·s, chômeur·euse·s, retraité·e·s, précaires…) continue de se saisir de cette journée pour porter haut et fort ses légitimes revendications.Considérant la politique sociale régressive d’Emmanuel Macron et de sa majorité, les raisons sont multiples et fortes de se rassembler pour promouvoir des alternatives.C’est vrai pour l’ensemble de la société et particulièrement pour la Fonction publique.

Lire le tract intersyndical fonction publique complet ici.

Déclaration FSU – CSE du 23 Avril 2021

La FSU siège ce jour en délégation réduite, convoquée hors du calendrier prévisionnel et durant des vacances scolaires. Instruire les dossiers demande du temps, mais cela évite aussi de rouvrir pour la énième fois les mêmes articles du code de l’éducation…Les délais accordés aux instances ne visent pas à ralentir le rythme des réformes (même si nous pourrions le souhaiter par les temps qui courent), ils visent à permettre un travail de qualité dans la Fonction publique, il ne faudrait pas l’oublier.

Nous partageons les réserves émises par les différentes organisations quant aux conditions sanitaires et pédagogiques de la reprise lundi prochain.

Lire la déclaration au CSE complète du 23 avril ici.

Le 1ermai: agissons! Les retraités ensemble avec les actifs pour les droits sociaux et les libertés

Le 1ermai 2021, journée internationale des travailleuses et travailleurs, va une nouvelle fois se dérouler dans un contexte de crise sanitaire.Les retraités UCR-CGT, UCR-FO, Solidaires,FSU,FGR-FP, LSR et Ensemble & solidaires sont partie prenante de l’appel de leurs confédérations, fédérations et associations pour les droits sociaux et les libertés.

Lire l’appel intersyndical des retraités du 22 avril 2021.

Point sanitaire du 22 avril: des inquiétudes qui persistent

Le Premier Ministre a annoncé ce jour un certain nombre de mesures de “fin des restrictions” alors même que la circulation virale demeure à un niveau élevé.

Au moment où la campagne de vaccination reste insuffisante en raison de l’absence de doses, des mesures d’urgence et en particulier une levée des brevets pour pouvoir les produire rapidement ne sont toujours pas étudiées. Le seul “accès prioritaire” pour les personnels dits exposés (policiers,surveillants pénitentiaires,personnels d’éducation, chauffeurs, caissier-es de supermarché) ne sont pas opérants: proposé par peu de centres de tests ils ne concernent qu’une petite minorité des personnels quand tous les volontaires devraient pouvoir y accéder, c’est qui est très loin d’être le cas.

Lire le communiqué complet de la FSU du 22/04 ici.

Académie de Versailles