Archives de catégorie : retraites

APPEL DES RETRAITES

Depuis de nombreuses années, les retraités, par le blocage des pensions accompagné d’une augmentation de la fiscalité et d’une explosion des prix,subissent une érosion de leur pouvoir d’achat les emmenant de plus en plus vers la précarité.Face à cette situation,l’augmentation des pensions pour vivre décemment, est une urgence.De la même manière, la prise en charge de la perte d’autonomie est indissociable d’une approche globale de la santé. Elle doit être reconnue dans la branche maladie de la Sécurité sociale avec un financement par les cotisations sociales.D’autre part, pour une vaccination de toutes et de tous, le vaccin doit être gratuit et produit massivement. Nous demandons la levée de la propriété privée sur les brevets de vaccins.Outre cela, nous nous opposons à l’âgisme, à l’incitation à opposer les générations entre elles pour masquer la responsabilité de ceux qui ont pendant des années asphyxié l’hôpital et taillé dans les ressources de la Sécurité sociale.Enfin, les services publics doivent répondre aux besoins de toutes et tous, avec le maintien des guichets et des accueils physiques dans les administrations, et particulièrement dans le domaine de la santé, de l’action sociale, des transports et du logement.

C’est dans ces expressions et exigences revendicatives que les 9 organisations syndicales et associations de retraités (CGT –FO –FSU –Solidaires –CFTC –CFE-CGC –Ensemble et solidaires–FGR-FP–LSR) appellent à une journée nationale de rassemblements, d’actions et de manifestations dans tous les territoires le 31 mars 2021.

Vous trouverez l’appel des 9 des retraités pour le 31 mars ici.

Retraites, services publics: Des orientations qui inquiètent.

La FSU a été reçue par le nouveau Premier Ministre. Jean Castex a fait part des priorités de son gouvernement et notamment sa volonté de «régler rapidement la question du déficit des régimes de retraites», laissant entrevoir des mesures d’âge ou d’allongement des durées assez rapidement et repoussant à plus tard mais n’abandonnant pas la réforme dite «systémique». La FSU s’oppose à toute nouvelle dégradation des droits à pension et a redit son attachement à un système par répartition, elle a refait ses propositions de recherches de nouveaux financements et a alerté sur les inégalités qu’engendreraient ces dégradations de pensions pour les femmes en particulier.

Lire le communiqué de la FSU complet ici.

Continuer la lecture de Retraites, services publics: Des orientations qui inquiètent.

Réforme des retraites: Pour la FSU, c’est toujours non.

Emmanuel Macron a confirmé son intention, malgré la période, de poursuive sa contre-réforme des retraites à peine remaniée puisqu’il s’agirait de jouer sur les durées d’assurance plutôt que sur «l’âge pivot», ajustement cosmétique qui ne règle aucune des questions posées par ce projet. Il n’aura donc même pas fallu attendre la fin de l’épidémie pour voir relancée cette réforme injuste pourtant rejetée par un mouvement social inédit par sa durée et ses formes d’organisation. La FSU, qui a appelé aux mobilisations au cours de l’hiver 2019-2020, ne l’accepte pas.

Le projet rend en effet incertain le montant des pensions, qui ne dépend plus que de la variation de la valeur d’un point. À rebours de ces orientations, le besoin de sécurisations collectives n’a jamais été aussi grand qu’après la crise sanitaire. La FSU demande l’abandon définitif de cette réforme, l’ouverture de discussions pour améliorer le système solidaire par répartition actuel, l’augmentation immédiate des minima de pensions au niveau du Smic.

Le communiqué de la FSU du 03/07/2020 ici.

31 mars: journée nationale de grève!

Des manifestations actions sans précédent ont eu lieu ce 8 mars journée internationale des droits des femmes. Elles ont exprimé le refus des violences faites aux femmes. Elles marquent la détermination à exiger l’égalité et cette année tout particulièrement à faire tomber ce système de retraite par point qui pénalisera particulièrement les femmes.

Le communiqué intersyndical complet ici.

Continuer la lecture de 31 mars: journée nationale de grève!

Retraites: après le 49.3, rien n’est joué!

Malgré le mouvement social inédit et continu depuis le 5 décembre contre le projet de loi de réforme des retraites, malgré le soutien massif de la population à la mobilisation et au retrait de ce projet, malgré l’avis cinglant du Conseil d’Etat et de nombreux économistes, le gouvernement vient de dégainer son ultime argument : l’article 49.3 de la Constitution. Ainsi, alors que disposant d’une majorité absolue à l’Assemblée nationale, il entend au travers de cette stratégie faire taire tout débat démocratique au moment même où la question de l’âge pivot et de la valeur du point devaient être étudiées. C’est la marque d’un pouvoir fragilisé, incapable de justifier cette réforme, présentée comme « universelle » et « plus juste », de fait contestée de toute part et qui a amené déjà le gouvernement à garantir le maintien de nombreux régimes spécifiques : force de l’ordre, pompiers, armée… Finalement cette réforme ne doit pas être si juste et bénéfique pour en exclure des catégories professionnelles ! Face à ce déni de démocratie, les organisations syndicales engagées contre ce projet de réforme des retraites, entendent poursuivre et amplifier la mobilisation pour obtenir le retrait de cette réforme qui ferait de nous toutes et tous les grand.es perdante.es, en particulier les femmes et les emplois précaires.

Rien n’est joué ! Le parcours législatif est loin d’être clos (Sénat et Commission mixte), le Conseil Constitutionnel doit ensuite valider le texte qui serait adopté, les mobilisations vont se poursuivre…

Le tract complet à diffuser massivement de la FSU ici.

Les retraites au 49-3 !

Il l’a fait. Le gouvernement utilise le 49.3 alors qu’il dispose de la majorité à l’Assemblée nationale.
Le gouvernement élude ainsi le débat parlementaire qui arrivait aux articles abordant la valeur du point. Par cette décision, le gouvernement veut mettre un voile sur le rejet de cette réforme exprimé par une majorité des citoyennes et citoyens. Cela renforce la détermination du SNUEP et de la FSU à poursuivre la mobilisation, notamment le 8 mars avec la marche des Grandes gagnantes et de faire du 31 mars une journée d’action interprofessionnelle massive, dans l’unité la plus large.
Dès le début de cette semaine, l’intersyndicale appellera à des rassemblements partout en France (devant l’Assemblée nationale, les préfectures, sur les places publiques) le jour de l’examen des motions de censure.

Retraites au 49.3: face au coup de force du gouvernement, la FSU toujours plus déterminée

La FSU s’indigne de l‘utilisation de l‘article 49.3 de la Constitution pour faire passer sans débats à l‘Assemblée Nationale la loi retraites combattue depuis près de trois mois et rejetée par une majorité de Français-es.

Preuve supplémentaire de l’incapacité du gouvernement à convaincre sur son projet, ce coup de force est aussi un nouveau signe de mépris du gouvernement vis à vis de l’Assemblée, de l’opinion et du mouvement social. Cela ne fait que renforcer la détermination de la FSU à continuer son combat contre cette loi injuste.

La FSU appellera avec ses partenaires très vite, dès la semaine prochaine, à de nouvelles initiatives avant la journée interprofessionnelle du 31 mars qui doit plus que jamais rassembler dans l’unité la plus large.

Le communiqué FSU ici

Mobilisé-es tant qu’il le faudra

Les Organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires, FA-FP soulignent la détermination affichée encore ce 20 février, par les manifestants et manifestantes dans tout le pays, après plus de deux mois et demi de mobilisation continue malgré les entraves au droit de manifester et aux libertés syndicales. Le refus de ce projet est là et ancré parmi les salarié.es du privé comme du public.

Les annonces du gouvernement la semaine dernière ne règlent aucune question, ni pour les salarié-es du privé ni pour les agent-es public-ques:

La retraite progressive n’est pas la cessation progressive d’activité.

Le communiqué FP complet ici.

Continuer la lecture de Mobilisé-es tant qu’il le faudra

Tant qu’il le faudra !

Les Organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires, FIDL, MNL, UNL et UNEF soulignent la détermination affichée encore ce 20 février, par les manifestants et manifestantes dans tout le pays, après plus de deux mois et demi de mobilisation continue malgré les entraves au droit de manifester et aux libertés syndicales.

Le projet de système par points représente un recul pour les droits à la retraite de toutes les générations et particulièrement des jeunes. Le refus de ce projet est là et ancré parmi les salarié.es du privé comme du public.

Le communiqué intersyndical complet ici.

Continuer la lecture de Tant qu’il le faudra !

Retraites: un projet toujours plus flou, toujours autant inacceptable !

Quelques aménagements au projet de réforme des retraites ont été annoncés hier par le gouvernement.

Pendant la transition (pour les générations nées entre 1975 et 2004), ce serait une “clause à l’italienne” et non une conversion des droits en points dès 2025 comme prévu initialement par le rapport Delevoye qui serait appliquée. Le gouvernement ne donne aucune projection ni simulation d’appli-cation de ces nouvelles modalités. Or, même avec une clause “à l’italienne”, rien ne garantit l’évolution du point d’indice qui servira de base à ce calcul au moment du départ.

Le communiqué FSU complet ici.

Continuer la lecture de Retraites: un projet toujours plus flou, toujours autant inacceptable !