Tous les articles par admin

Bac pro: des résultats qui masquent la lourde responsabilité du ministre

La session 2021 du baccalauréat professionnel vient de rendre son verdict: après l’oral de contrôle, ce sont 86,7 % des candidat∙es qui sont reçu∙es, et le SNUEP-FSU tient en premier lieu à les féliciter. En effet, pour ces dernier∙es, le chemin aura été particulièrement compliqué, après deux années scolaires largement impactées par la pandémie.

Face à cette situation et malgré les demandes récurrentes du SNUEP-FSU, le ministère aura d’ailleurs fait bien peu d’efforts pour les aider! Pas d’aménagements des horaires, des dispositifs ni des contenus, sur l’année 2020-2021, pour compenser les heures perdues au printemps 2020 ou à l’occasion de la mise en place des demi-jauges. Pas de réels aménagements non plus des épreuves lors de la session 2021. En refusant ces derniers, et en annonçant tardivement des modifications dans les modalités de certification du bac pro, le ministre a délibérément pénalisé les candidat∙es dans leur préparation, après deux années d’enseignement en mode dégradé. Le SNUEP-FSU dénonce cet entêtement du ministre dont les élèves sont les principales victimes.

Lire le communiqué entier du SNUEP-FSU du 12/07/2021.

Conclusions du Grenelle : vers un Nouvel affaiblissement du service public d’Éducation

Lors de la présentation des conclusions du Grenelle de l’Education, Jean-Michel Blanquer a annoncé de nouvelles discussions avec les organisations syndicales censées améliorer les conditions de travail et de revalorisation des personnels. Au bout de trois semaines et de dizaines d’heures de réunion, encore une fois,le gouffre est immense entre les paroles et les actes.Les groupes de travail avaient d’emblée des contours très flous. Pour exemple l’atelier dit « esprit d’équipe »reste à ce jour une énigme puisqu’il y a été question de tout sauf…du travail en équipe ! Mais derrière le flou, ont été confirmé des projets particulièrement dangereux pour nos métiers. Certaines mesures annoncées risquent aussi de renforcer les inégalités salariales entre les femmes et les hommes.

Lire le communiqué entier du 1207/2021 SNES/SNEP/SNUEP/SNUIPP du 12/07/2021.

Conférence salariale:l’absence inacceptable de mesures générales

Lors de la réunion sur les salaires des agentes et agents des trois versants de la fonction publique, la ministre a annoncé certaines mesures qui, sous réserve d’un examen approfondi, peuvent être considérées comme des avancées même si elles sont très insuffisantes.Les dispositions concernant les bas salaires et celles pouvant conduire à des carrières moins longues notamment vont dans le bon sens bien que parcellaires.

Lire le communiqué intersyndical complet du 6 juillet 2021.

Examens 2021: les graves défaillances du Ministre, le sens du service public des agents

Baccalauréat général, technologique, professionnel, BTS, DNB général et DNB professionnel… pas un seul examen de cette session 2021 n’aura été organisé correctement par le Ministère. Si les épreuves ont eu lieu, c’est uniquement grâce au sens du service public de ses agents, en particulier les personnels d’enseignement et d’éducation, les personnels administratifs dans les services des examens des Rectorats et les chefs d’établissement, qui ont tenu, malgré les ordres, contre-ordres et l’improvisation généralisée érigée en mode de gouvernance par le Ministre.

Lire le communiqué FSU complet du 29/06/2021.

Communiqué intersyndical suite à la grève FP du 15/06/2021

L’intersyndicale CGT, FAFP, FSU et SOLIDAIRES FP se félicite de la journée d’action du 15 juin.Sur l’ensemble du territoire, plus de 80 rassemblements ont été organisés. Ils ont été l’occasion pour de nombreux personnels des trois versants de la fonction publique d’exprimer leurs revendications.A Paris,environ 500 agent-es se sont rassemblé-es pour dire au gouvernement et notamment au ministre en charge du budget et à la ministre de la fonction publique qu’il est indispensable d’entendre leurs revendications notamment salariales.

Lire le communiqué intersyndical complet du 15/06/2021 ici.

Annonces de JM Blanquer sur la laïcité: Formations ou Formatage?

Le Ministre de l’Education Nationale a annoncé un plan de formation des personnels du ministère à la laïcité. Pour la FSU, ce sont l’ensemble des agent-es du service public qui devraient être concernés. Tous les agent-es publics doivent en effet être mieux outillés pour appréhender cette question complexe dans l’exercice de leurs missions. Dans un contexte où la formation initiale et continue des personnels est exsangue, un tel plan, s’il n’est pas financé, en restera aux effets d’annonce, ce que laisse d’ores et déjà craindre les chiffres ronds donnés par le Ministre (que signifie par exemple le chiffre de «1000 formateurs», sont-ce des formateurs «en plus»?Sur quelle durée?etc). Par ailleurs, il est contradictoire de prétendre développer la formation alors même qu’a été décidée la suppression de l’observatoire de la laïcité qui avait pourtant eu un rôle majeur et reconnu de tous en termes d’information et de formation :en sept ans, avec un budget très modeste, l’Observatoire avait, entre autres, rédigé des guides pratiques sur la laïcité et la gestion des faits religieux et participé à la formation ou à la sensibilisation de milliers d’acteurs de terrain.

Lire le communiqué complet de la FSU du 15 juin complet ici.

Soutien de la FSU au Planning Familial et au droit à l’avortement

Soutien de la FSU au Planning Familial et au droit à l’avortement. La FSU dénonce avec force les attaques contre le centre du Planning familial du 10eme arrondissement de Paris comme celles du Planning Familial de Nantes il y a un mois. Elle apporte son soutien plein et entier à l’organisation, ses militant-es et ses salarié-es. L’accès à l’avortement est un droit, l’entraver est un délit. La FSU exige que toute la lumière soit faite sur les commanditaires «anti-choix» de ces attaques et que des sanctions soient prononcées. Au-delà de l’aspect juridique, instaurer ainsi un climat de peur et d’intimidation pour tenter de contraindre les femmes à renoncer à l’avortement est purement scandaleux et lâche. La FSU continuera de dénoncer tout ce qui entrave l’égalité et les droits des femmes.

Pour la FSU le droit à l’avortement doit être renforcé. Il est nécessaire d’allonger les délais d’accès et d’améliorer significativement son déploiement sur l’ensemble du territoire pour que toutes les femmes quel que soit leur lieu de vie puissent activer ce droit –c’est une exigence d’égalité.

Lire le communiqué de la FSU du 15 juin 2021.

POUR LE POUVOIR D’ACHAT, L’EMPLOI, LES MISSIONS PUBLIQUES MOBILISONS-NOUS LE 15 JUIN

Les organisations CGT, FSU, Solidaires et FA-FP de la Fonction publique se sont réunies le 27mai pour préparer la mobilisation du 15juin.Alors que le gel de la valeur du point d’indice poursuivi presque sans interruption depuis plus de 10 ans entraîne des pertes de pouvoir d’achat considérables, que la question de la revalorisation des filières féminisées est plus que jamais d’actualité, la date du rendez-vous salarial que doit convoquer le ministère n’est toujours pas fixée.

Lire l’appel intersyndical complet du 03/06/2021

GT CTA et CHSCTA : La FSU et la CGT quittent le GT

Aujourd’hui était prévue, dans la suite de la publication par le Ministre des conclusions du Grenelle de l’Éducation, la présentation de la feuille de route pour les ressources humaines dans l’Académie de Versailles, consultable sur le site du Rectorat.

Au vu du contenu du projet présenté et du contexte de dialogue social extrêmement dégradé dans l’Académie, la FSU et la CGT-Educ’action avaient décidé, en amont de ce groupe de travail, d’y lire une déclaration liminaire commune et de quitter la réunion sans participer aux échanges.

La Rectrice avait imaginé pour cette réunion une mise en scène révélant une posture descendante, déconnectée des attentes de la Profession. Elle entendait en effet présenter son projet derrière un pupitre, sous l’égide du Président de la République, dont nous pouvions voir le portrait officiel. Cela n’a fait que confirmer ce que nous savions : cette réunion ne permettrait aucun échange, nous n’y obtiendrions aucune réponse. Cela a renforcé notre conviction : nous ne pouvions cautionner par notre présence cette parodie de dialogue social.

La FSU et la CGT-Educ’action ont dénoncé dans leur déclaration le déni de dialogue social, mais aussi décrypté et condamné le projet présenté par Madame la Rectrice, qui franchit bien des lignes rouges. Nos organisations syndicales ont rappelé les revendications réelles des personnels, qui passent en premier lieu par une revalorisation ambitieuse de l’ensemble de nos professions, sans aucune contrepartie et par des créations de postes à la hauteur des besoins. Elles ont quitté ce groupe de travail avant qu’il ne débute.

Vous trouverez en pièce jointe de cette article la déclaration commune de la CGT et la FSU.

Codification du statut général de la Fonction publique: danger grave et imminent

Le jeudi 27 mai, la DGAFP a présenté aux organisations syndicales un projet de codification du statut de la Fonction publique, en application de l’article 55 de la loi du 6 août 2019 dite «de transformation de la Fonction publique» qui habilite le gouvernement à procéder par ordonnance pour ce faire. Derrière une procédure présentée comme «tech-nique»le projet présenté révèle une volonté politique d’accélérer et d’aggraver la «transformation» de la Fonction publique en déstructurant sa construction statutaire. La FSU dénonce cette manœuvre.

Lire le communiqué de la FSU du 28/05/2021 complet ici.